In Petto – Au secret des cœurs

Il y a ce que nous disons.
Il y a ce sur quoi nous n’insistons pas.
Et il y a, in petto, au secret des cœurs, ce que nous cachons à autrui et parfois à nous même dans les plis de nos de nos âmes, de nos corps, de nos tissus et de nos mémoires.

Crédit photographique : Anne-Laure Etienne

Dossier artistique à télécharger

Revue de presse

Interview de Cécile Brochoire au micro de Fréquence Mistral à la suite de la répétition publique de In Petto. Au secret des cœurs à l’Usine Badin, théâtre La Passerelle.

Qu’ils soient petits ou grands, les secrets répliquent, se plient, s’impliquent ou se déplient au secret des cœurs. C’est ce que Pauline, aide-soignante comprend à travers les récits des résidents qu’elle croise en maison de retraite. Elle sent la légèreté ou l’âpreté des cœurs qui ont tous été plus ou moins malmenés par des évènements, des silences ou des phrases chocs.

Un jour, elle se met en disponibilité et transforme tous ces petits morceaux de vie ne pouvant plus servir à rien en un grand patchwork.

Un jour, elle décide de se faire nomade et de colporter cet ouvrage aux oreilles et aux cœurs du plus grand nombre.

Sortie de résidence de création le 18 nov. 2023 à La Distillerie – Lieu de création théâtrale, dans le cadre du dispositif Place aux Compagnies

Dans In Petto. Au secret des coeurs, ce sont les circuits, l’origine et les sinuosités des secrets que nous avons observés ainsi que les conséquences qu’ils engendrent. Pour le bâtir, tel un patchwork, nous avons invité différents publics à participer aux différentes étapes de sa fabrication. Des interviews aux voix off réalisées par Antoine Guirimand, de l’atelier d’écriture au studio photo d’Anne-Laure Etienne, tous ceux qui ont accepté l’aventure et ont partagé leur histoire sont aujourd’hui dans les plis de la forme théâtrale.

Dès son origine, ce projet de création, a été conçu pour se déployer en plusieurs volets et sur plusieurs territoires, afin d’en faire bénéficier un plus large public, en suivant le même mode opératoire pour les volets 1 et 2 : Rencontres / Collectage / Écriture / Studios son et photo / Création.

Le volet 1 s’est déroulé de mars 2022 à janvier 2023 sur le territoire du Champsaur-Valgaudemar en allant à la rencontre de résidents d’Ehpad et d’enfants de classes de maternelle des écoles de Saint-Firmin et Orcières. Plus de 40 heures d’interviews d’enfants et de résidents, mais aussi des institutrices, AVS, directeurs, cantinière, animatrice, cuisinier, lingère, aide-soignant, ergothérapeute, secrétaire, psychologue, kiné, infirmiers, aidants qui vivent au quotidien avec ces publics, ont été réalisées dans ce cadre.
Deux récits de fiction intitulés De peau et La vie c’est guinguette, sont nés de cette matière. Des portraits patchwork qui rendent hommage au maximum de personnes croisées durant ce premier volet de création. Des jeux d’écritures ont aussi été menés lors de précieuses rencontres intergénérationnelles qui ont permis de déplacer les frontières du récit intime, créant ainsi des portraits collectifs, éphémères et fictifs.
Les premières restitutions publiques en sortie de résidence de In Petto. Au secret des cœurs ont eu lieu en janvier 2023 au Fayore à Chaillol Station et à Ancelle.  Ainsi que dans les deux Ehpad du Champsaur Valgaudemar – Le Drac Séveraisse et Bonnedonne – qui ont accueilli l’équipe artistique en résidence en 2022.

Pour le volet 2, le travail de création s’est déployé sur le territoire du Buëch de juin à novembre 2023 dans le cadre du dispositif « Été culturel 2023 ».

ÉCRITURE : du 5 au 9 juin, travail d’écriture de Cécile Brochoire sur deux nouveaux récits, Barroco et Le chineur de l’estran, lors d’une résidence au Centre Hospitalier Buëch-Durance.

Le 20 juin : atelier d’écriture animé par Cécile Brochoire à la médiathèque de Laragne avec des habitants du territoire.

RENCONTRES : du 12 au 16 juin, Cécile Brochoire et Antoine Guirimand sont allés à la rencontre de résidents qui vivent au sein d’un Foyer d’Accueil Médicalisé hébergé par le Centre Hospitalier Buëch-Durance. Parallèlement des rencontres ont eu lieu avec des habitants de la résidence autonomie Foyer Soleil pour un pré-casting de voix off, l’équipe de la Médiathèque de Laragne et le club de lecture de la bibliothèque Aymée Coussy à Garde-Colombe. 

COLLECTAGE : Suite à ces rencontres, des interviews ont été menées avec cinq personnes du Foyer d’accueil médicalisé du Centre Hospitalier Buëch-Durance pour la création de capsules sonores.

STUDIOS : Comme pour le volet 1, des studios son et studio photo ont été installés au sein des établissements ou en extérieur pour permettre de créer de nouveaux supports visuels et sonores qui finalisaront la forme théâtrale de In Petto. Au secret des cœurs.
Du 3 au 7 juillet : travail de la voix avec Cécile Brochoire et Antoine Guirimand et enregistrement des voix off pour les deux nouveaux récits, Barroco et Le chineur de l’estran.
Repérage photo d’Anne-Laure Etienne au Centre Hospitalier Buëch-Durance à partir des capsules sonores réalisées en juin.
Du 11 au 15 septembre : studio photo et réalisation des portraits par Anne-Laure Etienne.

CRÉATION : Plusieurs semaines de résidence de création ont eu lieu pour travailler sur une forme légère de 35 à 45 minutes, composée d’un récit et de trois capsules sonores, qui pourra se glisser dans tous les lieux et en particulier les Ehpad ou les médiathèques. Dans un deuxième temps, nous œuvrerons pour une forme plateau dans laquelle pourront se déployer les quatre récits, d’une durée d’1h30 environ.
Quel que soit le format, ces portraits /patchworks sont portés au plateau par la comédienne Anne Naudon, 43 voix off et une trentaine de photographies, au cœur d’une scénographie qui se joue elle aussi du secret en divulguant progressivement son contenu aux yeux du public.

Présentation publique d’une étape de création au Centre Hospitalier Buëch Durance le 9 nov. 2023

Résidences de création

Du 7 au 11 août : résidence de Cécile Brochoire et Antoine Guirimant au Centre Hospitalier Buëch-Durance.
Du 6 au 12 novembre : résidence de Cécile Brochoire et Anne Naudon au Centre Hospitalier Buëch-Durance.
Du 13 au 19 novembre, résidence dans le cadre du dispositif de soutien à la production Place aux Compagnies 2023 à La Distillerie – Lieu de création théâtrale (Aubagne).
Du 4 au 8 décembre, résidence à l’usine Badin – théâtre La Passerelle, scène nationale de Gap Alpes du Sud.

Du 18 au 22 décembre, résidence au théâtre Durance, scène nationale Château-Arnoux-Saint-Auban (04).

Résidences de création et présentations publiques à l’Usine Badin, théâtre La Passerelle et au théâtre Durance

Présentations publiques

10 août, Centre Hospitalier Buëch-Durance. Lectures de textes et temps d’échanges avec Cécile Brochoire et les participants du projet.
9 novembre, Centre Hospitalier Buëch-Durance. Restitution publique d’une forme théâtrale de 35 minutes.
18 novembre, La Distillerie – Lieu de création théâtrale. Sortie de résidence de création dans le cadre du dispositif de soutien à la production Place aux compagnies.

7 décembre, Usine Badin, théâtre La Passerelle, scène nationale Gap Alpes du Sud. Présentation publique.

21 décembre, Théâtre Durance, scène nationale Château-Arnoux-Saint-Auban (04)

L’Équipe artistique

Écriture et mise en scène : Cécile Brochoire
Comédienne : Anne Naudon
Réalisation sonore : Antoine Guirimand
Photographie : Anne-Laure Etienne
Scénographie : Patrick Muzard
Construction du décor : Christian Filipucci

Partenaires volet 1 et volet 2

DRAC- Région Sud / Dispositif « Résidences en territoire » / Eté culturel 2023
Préfecture des Hautes-Alpes / Dispositif FNADT
Conseil Départemental des Hautes-Alpes
Communautés de communes Champsaur-Valgaudemar
Centre Hospitalier Buëch-Durance / Parc des Baronnies provençales
Médiathèque et MJC de Laragne / Médiathèque de Garde Colombre
Foyer Soleil, résidence autonomie
Théâtre La Passerelle, scène nationale des Alpes du Sud
La Distillerie – Lieu de création théâtrale (Aubagne)
Théâtre Durance, scène nationale Château-Arnoux-Saint-Aubin (04)